Un cul-de-poule, kesako?

Plein de choses en préparation pour Noël… des bolées, des bols de toutes tailles, dont le fameux bol à ramen. Il y aura également de très grands saladiers comme le curieusement nommé « cul-de-poule », idéal pour confectionner votre pâte à galettes. D’après la légende, au Moyen-Âge, les cuisiniers auraient sans doute nommé cet ustensile « cul-de-poule » car ils y travaillaient en particulier les œufs, sortis de la poule. A découvrir à la boutique.

L’indispensable « bowl »

Il y a quelques semaines le journal Le Monde titrait un article « On ne coupe pas au bowl » dans lequel le journaliste détaillait cette nouvelle tendance de manger dans un bol en énumérant ses variations culinaires: buddha bowl, poke bowl, power bowl… Orthographié à l’américaine, le bowl a gagné une incroyable popularité. A Poteries de saison, ça fait déjà plusieurs années que je vous propose de grands bols pour vos soupes et petites salades individuelles. Mes bols sont également parfaits pour servir les moules et si, comme moi, vous êtes friands de cuisine asiatique, ils sont idéaux pour les ramen, soupe de nouilles japonaises, et les soupes phô vietnamiennes.

Mes bowl sont déclinés dans plusieurs collections: « Bellasquez », « Globules bleus », « Rose mousse » et « Bleu obscuro ».

Bon appétit!